L’évolution du DPPH dans le cadre de la réingénierie des diplômes paramédicaux devient urgente afin de répondre dans les meilleures conditions aux besoins des patients, à l’évolution permanente des soins et des techniques et à la sécurisation du circuit du Médicament et des Dispositifs Médicaux.

Ce grade licence permettra aux Préparateurs en Pharmacie Hospitalière de :
– maintenir un plan de carrière semblable à celui des autres paramédicaux, notamment en ce qui concerne les niveaux master bientôt exigibles pour être cadre de santé ou formateur en Centre de Formation de Préparateurs en Pharmacie Hospitalière (CFPPH) ;
– faciliter la mobilité des professionnels dans l’espace européen ;
– de réorienter sa carrière (soit dans le cadre de formation, soit dans l’exercice professionnel) grâce à des passerelles prévues par le système LMD.

Après avoir envisagé dans un premier temps un cursus LMD pour l’ensemble de la profession de préparateur en pharmacie et suite à un premier refus des officinaux en 2010, l’ANPPH a poursuivi son projet de diplôme en Licence tout en l’orientant vers une formation spécifiquement hospitalière sur trois ans. Suite à une demande du ministère en 2013, un rapprochement a été à nouveau réalisé avec les officinaux, via la Commission Paritaire Nationale de l’emploi de la Formation Professionnelle (CPNEFP).