Point communication

Mise en place d'une nutrition parentérale

Bonjour,
Au sein de la PUI ou je travaille, nous avons pour obligation d'ouvrir une unité de nutrition parentérale pour la fin d'année (maternité de niveau III).
Dans ce projet notre hiérarchie souhaite nous faire travailler 7/7 de 10H30 à 18H30 soit disant pour être en conformité avec l’arrêté du 6 avril 2011.
(Ayant eu une expérience professionnelle au sein d'un CHU pédiatrique à AP-HP, je sais que pour les weekend et jours feriés nous pouvions dispenser des poches type Pediaven en cas de nouveaux patients et l'IDE ajoutait des suppléments.
A l'heure actuelle dans le service de Réa néonatalogie il y a environ 10 patients/jour (une petite activité nous attend, même si à l'avenir nous risquons de récupérer la nutrition parentérale des hôpitaux voisins (regroupement inter-hospitalier)).
Mes collègues et moi même ne sommes pas convaincus par cette future organisation d'autant plus que notre cadre de santé n'est pas préparatrice de formation mais IADE, la discussion est fermée on ne nous fait pas du tout participer au projet!!!!
Je souhaiterais savoir :
- s'il existe beaucoup de PUI en France ou les PPH travaillent 7/7 pour des raisons de BPF?
- si tous les préparateurs même contractuels peuvent manipuler dans une ZAC avec une formation en interne? (chez nous pour la chimio, seuls les PPH diplômés peuvent prétendre au poste de reconstitution de chimiotherapie), existe t-il une réglementation à ce sujet???
Selon mon chef de service et ma cadre tous les hôpitaux sont hors la loi s'ils préparent à l'avance les poches pour le week end.
je vous remercie par avance pour vos réponses.
Très Cordialement.

rédigé par 5376

Bonjour,

- Nous n’avons pas connaissance du nombre de PUI employant des Préparateurs en Pharmacie Hospitalière (PPH) 7j / 7j.

- L’article L4241-13 modifié par ordonnance n°2009-1585 du 17 décembre 2009 – art 7 stipule que seuls les préparateurs en pharmacie hospitalière, titulaire du DPPH, sont autorisés à seconder le pharmacien chargé de la gérance de la PUI, dans ses missions et en particulier dans la réalisation des poches de nutrition parentérale. Selon la réglementation, seuls les PPH peuvent exercer cette tâche.

Il a été acté que dans des cas exceptionnels, des préparateurs, uniquement titulaires du BP peuvent être recrutés sur des contrats courts (remplacement de congé maternité par exemple).
Ces préparateurs, tout comme les PPH titulaires, doivent suivre une formation interne pour réaliser la préparation de poches de nutrition parentérale (formation théorique, pratique hors de la ZAC, formation pratique en ZAC en binôme et enfin être habilité par le pharmacien responsable).

- Pour le WE, plusieurs solutions s’offrent à vous : certaines poches de nutrition ont une durée de validité suffisante. Elles peuvent être préparées à l’avance et dispensées journalièrement si la prescription n’est pas modifiée. Vous pouvez également utiliser des poches de nutrition standard industrielles, auxquelles les IDE devront ajouter des vitamines et des oligoéléments.
Les poches peuvent être réalisées par l’interne de garde ou par un PPH de garde (avec des horaires et des modalités à définir).
Dans tous les cas, la présence d’un pharmacien est obligatoire, lors des heures d’ouverture de l’unité de préparations de nutrition parentérale. Par ailleurs, les poches de nutrition parentérale doivent, avant dispensation, être contrôlées au laboratoire pour analyses biochimiques. Il faudra que les horaires d’analyses en biochimie, soient compatibles avec les dispensations des poches de nutrition.

- Il est par contre regrettable que votre hiérarchie ne vous fasse pas participer à la mise en place de cette unité. Vous pouvez demander un rendez-vous avec le cadre de pôle, la direction des soins infirmiers et éventuellement avec les syndicats de votre établissement afin de vous aider dans vos démarches.

Cordialement,

rédigé par admin

Vous devez être connecté pour soumettre une question